InternationalPolitique

Investiture de Joe Biden : Quels symboles se cachent derrière ?

Le 20 janvier 2021, Joe Biden est officiellement devenu le 46ème président des États-Unis. À 78 ans, l’ancien vice-président de Barack Obama devient le président le plus âgé à son arrivée au pouvoir.

Le démocrate s’est servi de plusieurs symboles très parlants pour introduire ses idées, projets et ambitions pour les États-Unis en tant que nouveau Président. Tout d’abord son incontournable vice-présidente Kamala Harris, femme noire et d’origine asiatique, ancienne procureure de 56 ans, est devenue la première femme vice-présidente des États-Unis.

Nous pouvons rappeler que Joe Biden a prêté serment au Capitole. Celui-ci a été pris d’assaut le 6 janvier 2021 par des militants pro-Trump. Cet événement, survenu suite au refus d’accepter la défaite de l’ancien président, a porté atteinte aux valeurs de la démocratie américaine. C’est à cet endroit que les présidents Etats-Uniens prêtent serment « d’exécuter la charge du président des États-Unis. De préserver, protéger et défendre la constitution des États-Unis. »

Nous retrouvons aussi beaucoup d’autres messages symboliques lors de la cérémonie d’investiture. Tout d’abord l’intervention de la poétesse afro-américaine Amanda Gorman. Âgée de 22 ans et étudiante à Harvard, elle récite pendant plus de cinq minutes son poème « The Hill We Climb » composé de rimes et de références à l’histoire des États-Unis, sans bégayer une fois, détail qui a son importance lorsque l’on sait qu’elle a été atteinte de bégaiement durant son enfance, comme l’a été Joe Biden.

De plus, la tenue de la Vice-Présidente lors de cette cérémonie est aussi un symbole. Le choix de vêtir une robe et un manteau violet signés par le styliste afro-américain John Rogers n’est pas dû à une simple appétence pour la mode. Il est évident qu’une véritable réflexion a été faite derrière ce choix. Selon la journaliste Abby Phillip « le violet est un clin d’œil à Shirley Chisholm, qui est la première femme noire à s’être présentée à l’élection présidentielle en 1972 et qui a utilisé le violet comme couleur dans ses flyers de campagne ». Pour Laurie Pressman, Vice-Présidente du Pantone Color Institute « Le violet est un mélange du rouge et du bleu, qui sont les deux couleurs associées aux principaux partis politiques des États-Unis »

Au-delà des symboles présents lors de la cérémonie, le nouveau Président a également tenu à mettre en avant son soutien envers les minorités à travers le choix de son administration. Kamala Harris et Joe Biden l’avaient promis, cela sera « une administration qui ressemble à l’Amérique ».

Il est vrai que nous y retrouvons différentes personnalités qui représentent la riche diversité des États-Unis. Cette diversité dans l’administration se retrouve dans le choix de Joe Biden de nommer des personnes LGBTQIA+ comme Pete Buttigieg, secrétaire d’État aux transports, qui devient le premier secrétaire d’État homosexuel, ou encore Rachel Levine, ancienne pédiatre, qui devient la secrétaire d’État à la santé et première secrétaire d’État transgenre.

C’est donc l’ensemble de ces choix, forts en symbolique, qui laissent entrevoir une Amérique pleine d’ouverture d’esprit et de richesse, due à la diversité, sous l’ère Biden.

Plus dans :International

0 %